Accueil > Actualités > CEP : pourquoi les salariés se dirigent vers ce dispositif ?

CEP : pourquoi les salariés se dirigent vers ce dispositif ?

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) a été mis en place en 2014. Deux ans après son lancement, Uniformation a réalisé une étude expérimentale auprès de 334 bénéficiaires du CEP accompagnés en niveaux 2 et 3, de juin 2015 à août 2016, en voici les conclusions.

Cette étude permet de mettre en lumière les problématiques que rencontrent les bénéficiaires du CEP et pour quelles raisons ils font appel à ce service.

Plus de la moitié des actifs interrogés se disent insatisfaits de leur situation professionnelle. La question des perspectives de carrière et d’évolution professionnelle domine largement les motifs d’insatisfaction à 72%, suivi des difficultés liées aux conditions d’exercice affectant la qualité de vie au travail pour 36% des interrogés, comme par exemple la reconnaissance professionnelle, le temps de travail ou encore l’ambiance dans l’entreprise.

Paradoxalement, toujours d’après l’étude ce sentiment d’insatisfaction n’est pas le motif d’appel au CEP. Il semblerait plutôt qu’il agisse comme un déclencheur. 

Une très large partie des bénéficiaires sollicitent ce conseil en évolution professionnelle car ils ont un projet en tête depuis assez longtemps. Deux projets professionnels sur 3 sont réfléchis par les salariés depuis plus de 6 mois.

Plus de la moitié des recourants au CEP veulent progresser dans leur métier, ils expriment alors le souhait d’évoluer verticalement dans la hiérarchie. Tandis que 44% des autres recourants veulent eux, changer de métier. Près d’un cas sur 5 implique de changer d’employeur. Seulement 6% des bénéficiaires souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat.

Haut de la page