Accueil > Actualités > Uniformation expérimente la formation en situation de travail

Uniformation expérimente la formation en situation de travail

FormationSituationTravail

Dans le cadre de l’expérimentation menée par la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), l’agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT), le comité interprofessionnel pour l'emploi et la formation (COPANEF) et le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP).  Uniformation participe à des projets expérimentaux sur la formation en situation de travail, en accompagnant des entreprises volontaires.  

La Formation En Situation de Travail (FEST) ouvre l’accès pour les entreprises à une modalité d’acquisition de compétences et de savoir-faire métiers en adéquation avec les évolutions des secteurs professionnels. Cette pédagogie de transmission de savoirs professionnels s’appuie sur la valeur formative du travail et permet le développement de la formation professionnelle. 

Mais comment valoriser les formations informelles dites « sur le tas » ? Comment garantir la bonne réalisation et la qualité des formations sur le poste de travail ? La FEST pourrait-elle être considérée comme une action de formation au sens de la typologie des actions de formation ?

Cela suppose de conceptualiser la séquence pédagogique, de cadrer l’action de formation, d’élaborer un environnement et des ressources favorables afin de mettre en place une organisation apprenante, mais aussi de construire des outils de traçabilité et d’évaluation partagés.

Uniformation expérimente plusieurs projets autour de la formation en situation de travail et participe ainsi à l’élaboration des enseignements et des bonnes pratiques de la FEST au profit des PME-TPE adhérentes, et principalement à l’accès à la formation et certification des salariés éloignés des formats « classiques » de formation.

Immobilière Centre Loire du Groupe Immobilière 3F a ainsi pu élaborer un programme afin d’expérimenter la formation en situation de travail pour le métier de chargés de gestion locative. L’objectif pour eux, est de transmettre des compétences relationnelles ; savoir gérer le contact direct avec les locataires, les tensions, la capacité à garder son sang-froid, être à l’écoute. Des qualités relationnelles qui ne peuvent s’acquérir qu’en situation de travail.

Florence Petit, chef de formation du groupe Immobilière 3F explique, « Pour cela, nous avons mobilisé une tutrice ayant de l’ancienneté chez 3F, elle est experte dans son domaine et avait de l’appétence pour le tutorat. Elle a ainsi pu transmettre, partager son expérience à une chargée de gestion locative débutante. A l’avenir, nous aimerions que cette tutrice devienne référente FEST et forme nos nouveaux embauchés sur ce genre de postes. ».

La FEST se doit de mobiliser des ressources internes, l’expérience, les savoirs sont détenus par les équipes en interne elles-mêmes, qui pratiquent le métier au quotidien. L’enjeu est de repérer quels employés seront les meilleurs tuteurs et les aider ensuite à formaliser leur expertise. Parfois une bonne expertise ne suffit pas, il faut également être bon pédagogue. Un tuteur doit être en capacité de transmettre un savoir faire, mais aussi des connaissances.

Le réseau ADMR d’aide à domicile expérimente également la FEST, afin de former leurs nouveaux embauchés. Michael Kostur, responsable RH de l’ADMR 54 explique « C’est une façon pour nous d’assurer un transfert des compétences réel. Nos employés sont plus l’aise avec les formations pratiques, qu’avec les formations continues plus classiques. L’assimilation est plus efficace, afin d’acquérir les bases, les bons gestes avant d’aller au domicile de nos clients ».

Ainsi, 4 étapes ont été mise en place : faire-dire, dire et/ou montrer, faire-reformuler, faire-faire. Une pratique permettant la transmission des savoirs entre un salarié expérimenté et un salarié novice.

« C’est aussi une façon d’homogénéiser les bonnes pratiques dans notre réseau, de préparer une mobilité ou un long congé. »

Les Compagnons Bâtisseurs Ile-de-France participent eux aussi au projet expérimental autour de la FEST. Leur objectif était de former des animateurs techniques, un poste à poly compétences intégrées ; pédagogiques, sociales et techniques. Stéphanie Kirmiz, responsable formation de l’association nationale des compagnons bâtisseurs explique, « La FEST nous a permis de cristalliser des techniques d’accompagnement qui nous sont propres. Pour cela, nous avons travaillé sur l’ingénierie d’outils de travail, d’évaluation afin de tracer le parcours de l’apprenant. Ainsi, notre objectif à termes est que cette formation soit certifiée afin de pouvoir la déployer au niveau national. »

Uniformation valorise et reconnait l’entreprise comme une organisation apprenante et souhaite faciliter l’accès à la formation et à la certification des salariés éloignés ou réfractaires des formats classiques de l’apprentissage.

Les expérimentations menées par Uniformation visent donc à sécuriser les parcours des individus à travers la formation professionnelle, à construire des passerelles entre les FEST et les formations existantes, à concevoir de nouveaux parcours de formation et à capitaliser des enseignements utiles à d’autres PME-TPE adhérentes à Uniformation, grâce à la formalisation et la structuration de la formation en situation de travail.

D'autres actualités sur le même thème : Uniformation,

Haut de la page