Accueil > Des enjeux RH > Les métiers de l'économie sociale > Protection du patrimoine naturel / Eco garde / Garde nature

Protection du patrimoine naturel / Eco garde / Garde nature

Activité principale du poste

Il/elle effectue la surveillance de sites (montagne, forêt, littoral, milieux aquatiques, réserve naturel, etc.) et veille à la sauvegarde du patrimoine naturel et à la préservation de la biodiversité.

Il/elle est souvent amené(e) à sensibiliser un public à la protection de l’environnement.

Il/elle peut être amené(e) à coordonner une équipe.

Le métier s’appelle éco garde, garde nature, garde vert, garde du littoral, garde forestier, en fonction de l’activité de la structure.

Missions principales du poste

  • Surveillance des milieux naturels pour la prévention des risques d’accidents, de pollution, d’incendie : il/elle est chargé(e) de la surveillance d’un espace naturel ; lors de tournées et il/elle vérifie l’état du site dont il a la charge : il/elle repère toutes les problèmes ou nuisances (dégradation, pollution, signalétique manquante, etc.) et a un rôle d’alerte.
  • Information et sensibilisation du public et prévention à la protection de l’environnement : il/elle fait respecter les règles de consignes et de sécurité et peut être en charge d’interdire l’accès au site en dehors des horaires d’ouverture. Il/elle informe et oriente le public sur les sites et peut intervenir auprès de groupes (scolaires, adultes, etc.).
  • Étude des évolutions de la faune et de la flore : il/elle est en charge du suivi des milieux, des espèces et des paysages et peut être amené(e) à participer à des recherches scientifiques.
  • Intervention, gestion courante du site et définition des priorités d’action : il/elle contribue au maintien, à la gestion et à la valorisation du site. Il/elle peut être amené(e) à réaliser des travaux de génie écologique, d’entretien ou d’aménagements ou faire appel à des experts le cas échéant.
  • Collaboration avec différents interlocuteurs : il/elle entretient des relations avec les partenaires et acteurs locaux (mairies, parcs naturels, associations, etc.) impliqués dans la sauvegarde de l’environnement. Il/elle est un appui technique auprès des collectivités territoriales et élus et le relai des politiques environnementales.

Conditions de travail

Il/elle peut travailler en lien avec différents intervenants (autorités, unités de
secours, scientifiques, visiteurs, etc.)

Mais le métier et les conditions de travail peuvent varier en fonction du secteur (aménagement du territoire, protection du littoral, mise en valeur du patrimoine naturel, etc.).

Il/elle travaille dehors, une bonne condition physique est nécessaire.

L’activité peut s’exercer en fin de semaines, jours fériés et être soumis à des astreintes.

Les modes de déplacements sont variés (voiture, vélo, à cheval, à pied, etc.).

Les travaux manuels sont fréquents.

Compétences

  • Sens relationnel et du contact
  • Sens de la médiation
  • Connaissances de la faune et de la flore, en écologie, notion en biologie

Diplômes

  • CAPA Entretien de l’espace rural
  • Bac Professionnel Gestion des milieux naturels et de la faune
  • BTSA option Gestion et protection de la nature (GEPEN), spécialité Animation nature
  • Formation spécifique pour les missions de surveillance des gardes assermentés.

Évolution professionnelle/perspectives d’évolution professionnelle

Il/elle peut passer les concours de la fonction publique territoriale ou évoluer vers le poste de conseiller technique en environnement.

P1 Protection du patrimoine naturel

P2 Protection du patrimoine naturel

P3 Protection du patrimoine naturel

 

Haut de la page