Uniformation, le sens de votre avenir
Accueil > Employeurs > Secteurs d'activités > Aide à domicile

Aide à domicile

AIDADOMICILE

L'aide à domicile est au service des familles à tous les âges de la vie. Il s’agit d’accompagner les personnes dans leur choix de vie pour qu’elles puissent être maintenues au domicile quelle que soit leur condition de santé.

La branche, bien qu’elle fournisse également des services de confort, s’occupe essentiellement de l’aide aux personnes dépendantes.


Un secteur en plein essor

Parce qu'il répond à une hausse objective des besoins, le secteur de l'aide à domicile est depuis quelques années fortement créateur d'emplois.

  • Plus de 3 millions et demi de foyers font appel à des professionnels pour les accompagner dans les tâches de la vie quotidienne ou pour accomplir ces tâches à leur place
  • L'aide s'accroît avec l'âge : de 7% de personnes aidées avant 60 ans, elle double ensuite tous les dix ans et dépasse 85% pour les nonagénaires.

Dans 20% des situations, les professionnels à domicile sont les seuls intervenants.

Un secteur qui se professionnalise

  • Plus de 230 000 intervenants à domicile sont en activité, dans 5 000 structures. Leurs employeurs sont très divers : associations d'aide à domicile, collectivités territoriales, centres communaux d'action sociale.
  • La mise en place de l'aide personnalisée à l'autonomie (APA) contribue largement au développement de ce secteur et à sa professionnalisation.
  • Aujourd'hui, le secteur est dans une phase de dynamisation, et sa spécificité est de mieux en mieux reconnue.
  • Près de 20 000 stagiaires partent en formation chaque année. Pour beaucoup de ces formations, la qualification est recherchée.

Un secteur qui regroupe de nombreux métiers

  • Plus de 45 emplois repères sont actuellement répertoriés dans le titre III de la convention collective du 21 mai 2010.
  • Ces métiers s'exercent en lien avec d'autres intervenants (infirmière, aide-soignante, assistante sociale…).
  • Le niveau de formation diffère selon les publics auxquels les intervenants à domicile s'adressent : professionnels de niveau V (auxiliaire de vie sociale), de niveau IV (technicien de l'intervention sociale et familiale), de niveau III (conseillère en économie sociale et familiale, assistante sociale), de niveau II (CAFERUIS), de niveau I (DSTS, CAFDES).

Une politique de branche dynamique

  • La branche de l'aide à domicile, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile s'est dotée d'une commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation -CPNEF- (accord collectif du 19/04/93)
  • La commission est composée de représentants de 4 organisations syndicales de salariés :
    • La CFDT
    • La CFTC
    • La CGT
    • La CGT-FO
  • et des organisations patronales suivantes :
    • Fédération nationale des associations d'aides familiales populaires (FNAAFP-CSF)
    • Union nationale en milieu rural (ADMR)
    • Union nationale des associations de soins et services à domicile (UNA)
    • ADESSA DOMICILE
  • Son objectif : mettre en place une politique de formation dont les orientations communes s'appliquent à toutes les structures de la branche, appliquer le taux de cotisation de 2,04 % pour tous ses adhérents et arrêter des priorités visant avant tout la professionnalisation des salariés.

    Une convention collective de branche a été signée le 21 mai 2010. Elle remplace les textes conventionnels précédents. Cette convention collective agréée et étendue est entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

    En matière de formation professionnelle, elle reprend dans son titre VI l’accord de Branche du 16 décembre 2004 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie et la politique de professionnalisation.

Uniformation met en oeuvre la politique de la branche

Le 16 décembre 2004, la branche de l'aide à domicile, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile a désigné Uniformation comme OPCA de branche.

Un observatoire pérenne des métiers et qualifications de la branche

Créée en 1993, la branche de l’aide à domicile continue sa démarche de structuration en s’engageant dans un processus d’unification conventionnelle. Ce dynamisme existait déjà au travers de quelques accords comme celui de la formation qui a permis de mettre en œuvre une politique de professionnalisation ambitieuse, d’initier un observatoire de branche et d’imaginer la création des commissions paritaires régionales de l’emploi et de la formation (CPRE).

Dates et chiffres clés

  • 1993 : création de la branche
  • 2004 : création de l’observatoire

La branche Aide à domicile, c’est notamment 5 000 structures adhérentes auprès d’une des 5 fédérations (ADESSA, ADMR, A DOMICILE Fédération nationale, FNAAFP/CSF, et UNA) et 180 000 salariés (données 2006).

L'observatoire de l'aide à domicile

Dès sa création, la branche s’est dotée d’une Commission Paritaire Nationale de l’Emploi (CPNE) chargée de mettre en œuvre la politique de l’emploi et de la formation. En 2004, la branche a réaffirmé le rôle de la CPNE en l’outillant notamment d’un observatoire prospectif des métiers et des qualifications dont le comité de pilotage est composé des mêmes membres.

Ses objectifs

  • Collecter et synthétiser les informations sur les métiers, les emplois et les qualifications et les mettre à disposition de la CPNE,
  • Contribuer à identifier les facteurs d’évolution risquant d’affecter les métiers du secteur grâce à des outils de veille et de diagnostic,
  • Constituer une instance de réflexion prospective.
  • Au niveau national, un EDEC de branche a été signé avec la DGEFP pour les années 2011 à 2015, relatif à la deuxième partie de carrière, les risques professionnels / pénibilité et le développement des  prises en charge de personne en situation de handicap.
  • Depuis 2008, 16 commissions paritaires régionales de l'emploi et de la formation professionnelle (CPREFP) ont été mises en place. Un des rôles principaux des CPREFP est de participer à l’élaboration de projets emploi/formation, afin d’être au plus près des besoins des salariés et des structures sur leur territoire.

Etudes

  • Etude prospective emploi-compétences, 2014
  • Etude qualitative et quantitative pour établir un bilan sur les évolutions des métiers face aux emplois repères définis dans l'accord de branche du 29 mars 2002, un des objectifs est d'identifier les évolutions possibles, 2012
  • EDEC national - CEP (sur 3 axes la deuxième partie de carrière, les risques professionnels / la pénibilité, et le développement des prises en charge de personnes en situation de handicap), 2012
  • Enquête auprès des structures de la branche dans la région Centre, 2010
  • Etude évaluative et prospective sur les actions de formation conduites en région Aquitaine, 2010
  • Etude sur les métiers des responsables de secteurs en Midi-Pyrénées, 2009
  • Etude sur la professionnalisation en région Ouest, 2008
  • Etude sur le secteur  de l’aide à domicile en Midi-Pyrénées, 2008
  • Etude qualitative sur le secteur de l’aide à domicile - réalisée par Kynos - 2007
  • Etat des lieux des secteurs sanitaire, social et médico-social à l’île de la Réunion, 2007.

DOCUMENTS UTILES

Adresses utiles

  • Les Fédérations d'aide à domicile
    • ADESSA A DOMICILE (réseau des associations de soins et d'aide à domicile)
      350 rue Lecourbe  75015 PARIS
      Tél. : 01 44 52 82 82
      contacts : contact@adessadomicile.org & formations@adessadomicle.org
      Site : www.adessadomicile.org
    • FNAAFP/CSF (Fédération Nationale des Associations de l'Aide Familiale Populaire
      Confédération Syndicale des Familles)
      53, rue Riquet - 75019 PARIS
      Tél. : 01 44 89 86 86
      Site : www.fnaafp.org
    • ADMR (Union Nationale Aide à Domicile en Milieu Rural)
      184A, rue du Faubourg Saint Denis - 75010 PARIS
      Tél. : 01 44 65 55 55
      www.admr.org
    • UNA (Union Nationale des Associations de Soins et Services à Domicile)
      108, rue Saint-Maur - 75011 PARIS
      Tél. : 01 49 23 82 52
      Contact : accueil@una.fr
      site : www.una.fr

Haut de la page