Accueil > Employeurs > Secteurs d'activités > Aide à domicile

Aide à domicile

AIDADOMICILE

La branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile est au service des familles à tous les âges de la vie. Il s’agit d’accompagner les personnes dans leur choix de vie pour qu’elles puissent être maintenues au domicile quelle que soit leur condition de santé.

La branche, bien qu’elle fournisse également des services de confort, s’occupe essentiellement de l’aide aux personnes dépendantes.

Un secteur en plein essor

Parce qu'il répond à une hausse objective des besoins, le secteur de l'aide à domicile est depuis quelques années fortement créateur d'emplois.

  • Plus de 3 millions et demi de foyers font appel à des professionnels pour les accompagner dans les tâches de la vie quotidienne ou pour accomplir ces tâches à leur place
  • L'aide s'accroît avec l'âge : de 7% de personnes aidées avant 60 ans, elle double ensuite tous les dix ans et dépasse 85% pour les nonagénaires.

Dans 20% des situations, les professionnels à domicile sont les seuls intervenants.

Un secteur qui se professionnalise

  • 224 034 salariés en activité dans 4 885 structures 
  • La mise en place de l'aide personnalisée à l'autonomie (APA) contribue largement au développement de ce secteur et à sa professionnalisation.
  • Aujourd'hui, le secteur est dans une phase de dynamisation, et sa spécificité est de mieux en mieux reconnue.
  • En 2015, 122 185 stagiaires sont partis en formation, pour un total cumulé de 3 783 145 heures de formation et un montant total de dépenses de 75 928 632 euros. La qualification est la principale raison des départs en formation. 

Un secteur qui regroupe de nombreux métiers

  • Plus de 45 emplois repères sont actuellement répertoriés dans le titre III de la convention collective du 21 mai 2010.
  • Ces métiers s'exercent en lien avec d'autres intervenants (infirmière, aide-soignante, assistante sociale…).
  • Le niveau de formation diffère selon les publics auxquels les intervenants à domicile s'adressent : professionnels de niveau V (auxiliaire de vie sociale), de niveau IV (technicien de l'intervention sociale et familiale), de niveau III (conseillère en économie sociale et familiale, assistante sociale), de niveau II (CAFERUIS), de niveau I (DSTS, CAFDES).

Une politique de branche dynamique

  • La branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile s'est dotée d'une commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation -CPNEF- (accord collectif du 19/04/93)
  • La commission est composée de représentants de 4 organisations syndicales de salariés :
    • La CFDT
    • La CFTC
    • La CGT
    • La CGT-FO
  • et des organisations patronales suivantes :
    • Fédération nationale des associations d'aides familiales populaires (FNAAFP-CSF)
    • Union nationale en milieu rural (ADMR)
    • Union nationale des associations de soins et services à domicile (UNA)
    • ADESSADOMICILE
  • Son objectif : mettre en place une politique de formation dont les orientations communes s'appliquent à toutes les structures de la branche, appliquer le taux de cotisation de 2,04 % pour tous ses adhérents et arrêter des priorités visant la professionnalisation des salariés.

    Une convention collective de branche a été signée le 21 mai 2010. Elle remplace les textes conventionnels précédents. Cette convention collective agréée et étendue est entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

    En matière de formation professionnelle, elle reprend dans son titre VI l’accord de Branche du 16 décembre 2004 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie et la politique de professionnalisation.

Uniformation met en oeuvre la politique de la branche

Le 16 décembre 2004, la branche de l'aide à domicile, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile a désigné Uniformation comme OPCA de branche.

Un observatoire pérenne des métiers et qualifications de la branche et des études réalisées

L’Observatoire de branche a été lancé en 2006.

Ses objectifs sont de :

  • Collecter et synthétiser les informations sur les métiers, les emplois et les qualifications et les mettre à disposition de la CPNE,
  • Contribuer à identifier les facteurs d’évolution risquant d’affecter les métiers du secteur grâce à des outils de veille et de diagnostic,
  • Elaborer des supports de communication, des outils opérationnels pour l’ensemble de ses adhérents, …
  • Constituer une instance de réflexion prospective pour alimenter le dialogue entre partenaires sociaux.

Uniformation accompagne et soutient cette initiative. Elle a proposé la mise en place d’une palette complète d’outils d’analyse destinés à doter la branche de moyens lui permettant de mener une politique d’emploi et de formation efficiente, que ce soit au niveau national ou régional.

Au niveau national, des EDEC ont été signés avec la DGEFP et ont donné lieu à de nombreuses études: 

  • EDEC National AD Sur les projets suivants : Gérer la 2ème partie de carrière, Développer l’activité vers les personnes en situation de handicap, Prévenir la pénibilité, les risques professionnels
  • EDEC AUTONOMIE inter branches sur les projets suivants: Accompagner les fonctions RH spécifique aux structures de la BAD, Monter en compétences les encadrants de proximité, Monter en compétences sur la prise en charge des personnes en situation de handicap, Identifier les démarches de formation interne innovante, Renforcer l’attractivité / la mixité des métiers de l’Autonomie
  • EDEC PETITE ENFANCE inter branche sur les projets suivants: Monter en compétences des intervenants et encadrants de structures ou services pour la petite enfance (- 3 ans) en partenariat avec la branche ALISFA

Depuis 2008, 16 commissions paritaires régionales de l'emploi et de la formation professionnelle (CPREFP) ont été mises en place. Depuis la réforme des régions, évolution de leur périmètre et de leur nombre à 12 CPREFP. Une des missions principales des CPREFP est de participer à l’élaboration de projets emploi/formation régionaux, afin d’être au plus près des besoins des salariés et des structures sur leur territoire.

L'ensemble des travaux réalisés dans ce cadre est mis à disposition uniquement des employeurs de la branche sur son site internet.

Adresses utiles

  • Les Fédérations d'aide à domicile
    • ADESSA A DOMICILE (réseau des associations de soins et d'aide à domicile)
      40 rue Gabriel Crié - 92240 Malakoff
      Tél. : 01 44 52 82 82
      contacts : contact@adessadomicile.org & formations@adessadomicle.org
      Site : www.adessadomicile.org
    • FNAAFP/CSF (Fédération Nationale des Associations de l'Aide Familiale Populaire
      Confédération Syndicale des Familles)
      53, rue Riquet - 75019 PARIS
      Tél. : 01 44 89 86 86
      Site : www.fnaafp.org
    • ADMR (Union Nationale Aide à Domicile en Milieu Rural)
      184A, rue du Faubourg Saint Denis - 75010 PARIS
      Tél. : 01 44 65 55 55
      www.admr.org
    • UNA (Union Nationale des Associations de Soins et Services à Domicile)
      108, rue Saint-Maur - 75011 PARIS
      Tél. : 01 49 23 82 52
      Contact : accueil@una.fr
      site : www.una.fr

Haut de la page