Accueil > Prestataires > Secteurs d'activités > Institutions de Retraite Complémentaire et de Prévoyance

Institutions de Retraite Complémentaire et de Prévoyance

IRC

Des acteurs essentiels de la protection sociale

Outre la gestion de la retraite complémentaire obligatoire, les groupes de protection sociale, dont la particularité tient à leur mode de gestion paritaire et à leur ancrage fort dans l’entreprise, développent des produits et des prestations d’assurance de personnes au service des entreprises, des salariés et des retraités.

Exerçant dans un secteur fortement réglementé, mais aussi très concurrentiel, ces groupes de protection sociale ont démontré une capacité constante d’adaptation et sont aujourd’hui un acteur essentiel de ce secteur en pleine mutation.

Description

La branche Retraite complémentaire et Prévoyance, ce sont vingt et un groupes de protection sociale métropolitains, cinq institutions en outre-mer et 28 000 salariés personnes physiques.

Une politique de branche active

La Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation (CPNEF) est chargée de mettre en place, en matière d'emploi et de formation, tous les moyens nécessaires à la réalisation des objectifs suivants : renforcer les moyens de réflexion et d'action de la branche professionnelle dans tous les domaines liés à l'emploi et à la formation professionnelle, agir pour que l'emploi et la formation professionnelle soient reconnus par les entreprises de la branche comme les éléments déterminants d'une politique sociale innovatrice, élaborer une politique de branche tant en matière d'emploi que de formation.

L’observatoire 

Ses objectifs

L’observatoire doit assurer le suivi et anticiper l'évolution des différents types d'emplois, de détecter les métiers émergents ou sensibles et d'identifier les emplois fragilisés ou correspondant à de faibles niveaux de qualification.

A cet effet : il rassemble et traite les données relatives aux métiers de la branche et à leur évolution ainsi que les connaissances théoriques et pratiques dont la mise en œuvre est requise pour l'exercice de ces métiers, détecte les besoins futurs nécessaires au bon fonctionnement des institutions, identifie les facteurs d'évolution des métiers, repère les connaissances et recense les compétences dont l'acquisition est jugée nécessaire pour faire face à ces évolutions, identifie les besoins d'accompagnement des personnels à l'évolution des métiers, et notamment de ceux ayant un faible niveau de qualification.

Etudes réalisées

  • Etude d'éclairage technique sur les mobilités professionnelles au sein des Groupes paritaires de protection sociale, 2015
  • Etude complémentaire sur le métier de gestionnaire de contrat collectifs (suite étude impacts RH de la DSN), 2015
  • La Déclaration sociale nominative, 2014
  • Réactualisation de la nomenclature des métiers de la gestion, 2013

Haut de la page