Mutéco

L’expression « mutations économiques » recouvre des phénomènes interdépendants ; elle comprend les évolutions technologiques, organisationnelles, législatives, réglementaires et écologiques. Partenaire emploi et formation des entreprises de l’économie sociale, de l’habitat social et de la protection sociale, Uniformation est au cœur des récentes mutations économiques impactant les branches professionnelles.

Afin d’apporter des réponses concrètes à ses adhérents et les accompagner dans le changement, Uniformation, avec l’appui financier du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), de la DIRECCTE et du Conseil régional de PACA pour cette dernière région, a mis en œuvre le projet Mutéco. Les enjeux sont l’adaptation des entreprises aux changements économiques, l’évolution des compétences des salariés et la capacité d’anticiper les mutations. Il s’agit d’orienter les entreprises vers un modèle de développement plus dynamique et stratégique, où innovation et emploi sont intimement liés. 

Qui peut accéder à l'offre Mutéco?

Toute entreprise implantée en France Métropolitaine ou en Martinique :

- respectant le versement de ses contributions conventionnelles
- ou toute entreprise branchée sans conventionnel ou hors branche versant une contribution volontaire supplémentaire supérieure ou égale à 0.4%

Trois axes de formation prioritaires 

  • Transition numérique: Pour s’approprier et utiliser les outils numériques, développer de nouvelles stratégies, intégrer le digital dans le contenu et les pratiques pédagogiques des organismes de formation.
  • Consolidation des emplois: Pour engager avec l’employeur la reconversion d’un salarié, agir sur la question du temps partiel et créer des passerelles entre emplois, accompagner les dirigeants dont les structures peuvent être fragilisées par des évolutions législatives ou réglementaires.
  • Transition énergétique: Pour intégrer les pratiques de réhabilitation et de développement durable et de prévention des déchets.

Transition numérique, un enjeu incontournable

Les nouveaux outils digitaux sont, par nature, au cœur de l’innovation de l’entreprise ; ils touchent tous les aspects, tant organisationnels que culturels.

L’heure est au déploiement de l’e-administration avec le passage au tout numérique à l’horizon 2020*. Tous les acteurs de l’économie sont concernés par ces nouveaux usages. Au-delà d’applications bureautiques, les transitions numériques sont synonymes de nouvelles pratiques, en termes de collaboration et d’échange avec les usagers. Communication en ligne, animation d’une communauté, levée de fonds via le web… sont désormais incontournables. La domotique et la télégestion sont autant d’évolutions au service des usagers pris en charge par les professionnels des secteurs de l’aide et des soins à domicile, dans le médico-social ou dans les centres de santé mutualistes. Les nouvelles technologies sont au cœur du secteur de la formation. Applications éducatives, e-learning complètent les modèles pédagogiques traditionnels.  

« Une entreprise en retard dans le numérique affiche une croissance six fois inférieure que les sociétés avancées dans ce domaine. Or une entreprise sur deux affiche un retard significatif en France ».

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique (Rencontres nationales sur la transition numérique des PME et TPE – 11 janvier 2016)

La réponse d’Uniformation :

Alors que le numérique révolutionne totalement notre quotidien, certaines entreprises n’ont pas pris toute la mesure de ce que cela implique. L’enjeu est de s’emparer des nouveaux outils et de les utiliser comme leviers de développement. C’est ce que propose Uniformation qui souhaite :

  • Accompagner l’appropriation et l’utilisation des outils numériques dans la mise en œuvre de stratégies nouvelles,
  • Intégrer le digital dans le contenu et les pratiques pédagogiques des organismes de formation
  • Faire face à la fracture numérique

Consolidation des emplois: vers de nouveaux modèles de développement

Consolider les temps partiels

Les 21 branches d’Uniformation sont concernées par la problématique du temps partiel, voire très partiel, notamment dans les secteurs de l’insertion, de l’aide à domicile, du tourisme social, de l’animation et du sport. 

La réponse d’Uniformation :

Agir sur le temps partiel en créant des passerelles entre emplois et en les mutualisant. Afin de sécuriser les salariés et d’améliorer la qualité de leur emploi en s’appuyant sur la certification, plusieurs pistes sont proposées :

  • Augmenter le temps de travail d’un salarié, chez le même employeur en formant à de nouvelles missions ou en en favorisant les groupements d’employeurs dans une même branche professionnelle
  • Aider le salarié à trouver un second employeur pour compléter son temps de travail. 

Anticiper les reconversions et les passerelles

Si les prévisions sont plutôt optimistes, notamment dans les secteurs de l’aide à domicile, des mutuelles, de l’animation, du tourisme social et familial et du sport, les structures doivent anticiper pour faire face aux mutations de leurs secteurs. Cela suppose de proposer aux salariés des solutions de reconversion, via la formation, et ce le plus en amont possible.

La réponse d’Uniformation :

Engager avec les employeurs la reconversion d’un ou plusieurs de leurs salariés pour :

  • Anticiper les risques de licenciement économique dans une entreprise en difficulté,
  • Prévoir la reconversion dans le cadre d’une fusion, absorption,
  • Prévenir l’usure professionnelle,
  • Qualifier les salariés dans le cadre du développement d’un nouveau service,
  • Accompagner la formation d’un salarié ayant bénéficié d’un Conseil en évolution professionnelle (CEP).

 Former face aux évolutions législatives et réglementaires

Les évolutions législatives et réglementaires impactent fortement les entreprises. A titre d'exemple, ces deux dernières années, la réforme de l’insertion par l’activité économique, la loi NOTRe sur la réforme territoriale, la réforme des rythmes scolaires, la loi Alur sur l’immobilier ou encore la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement ont profondément modifié l’environnement de travail des adhérents d’Unformation. Les dirigeants doivent maîtriser ces textes pour s’adapter, mais également pour être force de proposition en interne comme vis-à-vis de leurs donneurs d’ordre.  

La réponse d’Uniformation :

Former les dirigeants et encadrants afin qu’ils acquièrent plus d’expertise dans les domaines législatifs et réglementaires.

Transition énergétique : être acteur de la prévention

La transition énergétique est en marche. Elle concourt à réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre mais aussi à intégrer les notions de développement durable et d’économie circulaire. En pratique, cela signifie notamment : économiser et préserver les ressources naturelles, gérer et valoriser les déchets, réemployer les matériaux.

La réponse d’Uniformation :

Déployer une offre de formation individuelle et collective sur deux axes :

  • la réhabilitation durable,
  • le développement durable et la prévention des déchets.

Le caractère innovant de ce projet est qu’il implique de nombreux acteurs et nécessite de travailler en transversalité. Ainsi, toute la chaîne de commande (maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrages et entreprises du bâtiment) est concernée, mais également les différents salariés du secteur social et d’insertion susceptible d’intervenir pour la sensibilisation des particuliers.   

Haut de la page