icons / search Created with Sketch.
icons / close Created with Sketch.

Cuisinier

Ajouter aux favoris

Autres appellations pour ce poste

Description

Le cuisinier prépare les plats en cuisine. Il élabore les menus : il gère les stocks, en fonction de la saison, et de la clientèle. Le cuisinier prévoit ses achats et passe les commandes. Il contrôle les livraisons à la réception des marchandises. Il applique les procédures d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il peut travailler en restauration privée ou collective.

Missions principales

•    Elaboration des menus
•    Prévision des achats, des commandes
•    Réception et contrôle des marchandises,  stockage en chambre froide ou réserve
•    Préparation des plats en cuisine
•    Approvisionnement des linéaires (entrées, desserts…)
•    Entretien de la salle, du matériel et des équipements de la cuisine
•    Respect des normes d’hygiène, de sécurités relatives à la manipulation des aliments à préparer, des différents équipements.
 
 

Compétences

Vous maîtrisez certaines compétences nécessaires à ce métier. Elles apparaissent ci-dessous en jaune

Cliquez sur une compétence pour accéder aux métiers y correspondant.

Ces compétences sont identifiées à partir du référentiel de la fondation JAE.

Les savoir-faire

Assembler : Monter, ajuster des pièces ou des éléments, mélanger des produits... à partir de schémas, de consignes ou de recettes simples.

Comprendre des informations : Saisir le sens de consignes ou d'informations orales ou écrites simples.

Constater : A l’aide d’un examen rapide, établir l’état ou la conformité d’un objet, d’une situation…

Coordination motrice : Enchaîner rapidement des mouvements de façon précise et synchronisée.

Distinguer : Reconnaître les différents éléments qui composent un objet, un dossier… et savoir les assembler.

Endurance physique : Exercer une activité qui nécessite, dans la durée, de la résistance physique.

Entretenir : Prendre soin des objets, des mobiliers, des outils, des lieux... pour les conserver propres ou en bon état.

Fabriquer : Construire ou transformer des objets, produits, machines, bâtiments… à partir de plans, de formules, de dessins, de procédures ou de recettes.

Identifier avec précision des odeurs : Reconnaître de façon précise différentes odeurs agréables ou non, qui peuvent être subtiles ou difficilement perceptibles.

Manipuler des outils : Utiliser des outils avec adresse et habileté manuelle.

Reconnaître des saveurs : Identifier ou analyser de manière précise des goûts et des saveurs

Travailler en équipe : Exercer une activité qui implique la collaboration des membres d'une équipe pour atteindre un objectif commun.

Utiliser des machines simples : Faire fonctionner des machines, des appareils ou des instruments dont l’usage s’apprend rapidement.

Utiliser des règles mathématiques : Faire des opérations algébriques, géométriques, arithmétiques : fractions, pourcentages, calculs décimaux…

Voir avec précision : Percevoir et distinguer très finement des détails visuels, des nuances de formes, de couleurs, de tailles…

Mémoriser : Garder en mémoire des informations simples mais nombreuses : codes, noms, numéros, références…

Reconnaître par le toucher : Identifier au toucher, de manière précise, une matière, un volume, une forme…

Utiliser les quatre opérations : Utiliser les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions.

Conditions de travail

Le cuisinier travaille seul ou en équipe (brigade) sous la responsabilité d’un chef de cuisine. Il se lève tôt, et travaille le plus souvent debout, dans la chaleur sans réel contact avec la clientèle, sauf dans les très grands restaurants ou... dans les restaurants en libre-service. Il doit porter un vêtement de travail, pantalon, veste et toque. Le respect de règles d’hygiène très strictes est de rigueur.
C’est un métier qui demande de la résistance physique. Les rythmes de travail sont décalés par rapport aux habitudes de vie en général. L’activité est la plus forte quand les autres sont à table, en congés ou pour les fêtes. Le cuisinier peut travailler dans différents types d’entreprises : restaurants (généralement de petite taille), restaurants de collectivité (écoles,  cantines),  centres et villages de vacances...

Dangers :
Accidents du travail : chute de plain-pied en cas d’obstacle imprévu sur les trajets, chute de hauteur, plaies, contusions, entorses, fractures, brûlures sèches ou humides, coupure, projections oculaires, agression en cas de retour tardif au domicile.
Maladies professionnelles : affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail ; lésions eczématiformes de mécanisme allergique, rhinite et asthmes professionnels. 
Autres : douleurs rachidiennes, douleurs des membres inférieurs (jambes lourdes), troubles du sommeil en rapport avec les horaires irréguliers, fatigue physique, perturbation de la vie privée, mycoses.

Visite médicale : à l’embauche puis tous les deux ans, visite préalable à l’affectation puis tous les six mois en cas de travail de nuit.
 

Formations

Ci-dessous, les formations dispensées en alternance pour ce métier

icons / plus Created with Sketch.
icons / moins Created with Sketch.

CAP, BEP (niveau 3 / V)

Bac pro et équivalents (niveau 4 / IV)