Accueil > Actualités > Occitanie : création du premier groupement d’employeurs dans l’aide à domicile

Occitanie : création du premier groupement d’employeurs dans l’aide à domicile

Aide à Dom - 1er GE

Le Groupement d’Employeurs pour L’Insertion et la Qualification (GEIQ) Domicile Grand Sud constitue un Groupements d’ Employeurs (GE) dans l’aide à domicile. 

Ce GEIQ fondé au départ par 7 associations d’aide à domicile, compte 27 associations adhérentes aujourd’hui.

Depuis sa création en 2014, le GEIQ Domicile Grand Sud a mis en parcours près de 85 personnes éloignées de l’emploi ou sans qualification au titre professionnel « assistant(e) de vie aux familles », au travers de contrats de professionnalisation de 13 mois en alternance financé par Uniformation.

Les« assistant(e)s de vie aux familles » sont alors la moitié du temps en formation au sein du GEIQ et de l’autre, employés dans les associations d’aide à domicile.  Toutefois à l’issu des 13 mois de contrats de professionnalisation, les« assistant(e)s de vie aux familles » ne peuvent être embauchés qu’en CDI à mi-temps dans les associations.

Pour pérenniser les postes, ces associations adhérentes ont décidé de se doter d’un outil de mutualisation complémentaire : le Groupement d’Employeurs.

Ainsi, le GE Domicile Grand Sud a vu le jour, grâce au soutien financier du département de l’Hérault, de la région Occitanie, de la DIRECCTE ; ainsi qu’au soutien opérationnel du centre de ressources des GE Occitanie qui a réalisé l’étude de faisabilité. Il est le premier groupement d’employeur dans l’aide à domicile en France.

Ce Groupement d’Employeurs permet de mutualiser des postes en répondant aux besoins en recrutement des adhérents. Embauchés par le GE, les salariés sont mis à disposition des associations.

Ce GE constitué pour l’heure de 5 entreprises, apportera une réponse concrète aux acteurs de l’aide à domicile, avec un double enjeu :

- Favoriser la création d’emplois pérennes dans un secteur qui connait une forte précarité de l’emploi. Le GE pourra embaucher des salariés formés dans le GEIQ mais également d’autres salariés en recherche d’un emploi stable.

- Permettre aux adhérents d’assurer une continuité de service auprès de leurs bénéficiaires en facilitant les remplacements

Haut de la page