Accueil > Actualités > Uniformation signe un partenariat avec la Collectivité Territoriale de Guyane

Uniformation signe un partenariat avec la Collectivité Territoriale de Guyane

Partenrait CTG

Il y a quelques semaines, Uniformation a signé une convention avec la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG). Cette convention qui s’étale sur deux ans, de 2017 à 2018, a été dotée d’une enveloppe de 500 000 euros (300 000 euros d’Uniformation et 200 000 euros de la CTG), et portera essentiellement sur le cofinancement des formations des salariés en contrats aidés et en insertion.

Le 16 mai 2017, Uniformation avait convié le pôle Formation de la CTG, à l’occasion d’une réunion d’information auprès des adhérents, pour présenter le dispositif et les critères de financement liés à la vingtaine de responsables associatifs ou privés présents. Erwan Léaustic, délégué inter-régional d’Uniformation et Alizée Maline, conseillère en formation Guyane ont détaillé les tenants et aboutissants de cette convention inédite.

Un guichet unique 

« Cela va nous permettre de déployer des moyens supplémentaires pour les salariés des structures adhérentes à Uniformation, principalement sur l’ESS, et sur des publics éloignés de l’emploi. Il y avait nécessité d’avoir des moyens financiers pour mettre en place des formations ambitieuses, notamment pour les publics des communes isolées, que cela se fasse en Guyane ou ailleurs » explique Erwan Léaustic. « Grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir accompagner les employeurs et les salariés sur le financement de tout type de formations qu’elles soient diplômantes ou non, longues ou courtes, proposées sur le territoire ou en dehors. »

Cela est ainsi une manière de sécuriser les financements, et surtout de disposer d’un guichet unique pour accompagner les salariés, dans leurs demandes de financement et dans leurs projets professionnels. En plus du financement des formations, un conseiller Uniformation guidera gratuitement les salariés dans leur projet professionnel dans le cadre du conseil en évolution professionnelle.
Le rôle d’Uniformation est de mutualiser et de cofinancer les formations et d’accompagner les salariés. L’objectif global est permettre à nos structures adhérentes d’acquérir des compétences complémentaires pour que les postes concernés soient ensuite pérennisés.

Comme le précise Erwan Léaustic, « nous avons des projets intéressants, par exemple le financement du parcours de formation d’une cinquantaine de salariés (encadrants/animateurs périscolaire) avec l’association professionnelle sport et éducation populaire de Guyane (APROSEP) et le groupement d’employeur sport animation. »

Un « cadre de confort » pour développer l’économie sociale et solidaire

Sergine Kokasson, chef du service apprentissage au pôle Formation de la CTG, rappelle que « la formation est une compétence de la CTG. » Cet accord cadre se fait donc « dans l’intérêt des acteurs de l’ESS ». La CTG a opté pour une forme de « délégation », puisque « plutôt que d’agir de manière individuelle directement avec les acteurs, nous avons décidé de confier aux OPCA un rôle central au sein de la nouvelle gouvernance imposée par la réforme de la formation professionnelle (loi du 5 mars 2014 et loi El Khomri). »

« Cela va offrir un bol d’air aux acteurs. Ils connaissent désormais l’enveloppe qui leur est dédiée sur la période de 2 ans sur laquelle s’étale la convention. (…) C’est un cadre de confort, pour agir ensemble dans l’intérêt du territoire » se réjouit la chargée de mission de la CTG. « Nous venons faire un effet levier. L’objectif est de former au moins 250 personnes sur ces deux années. C’est notre rôle que de mettre en place des démarches opérationnelles pour chercher plus d’efficacité. »

En outre, « l’ESS est un secteur important en Guyane » juge-t-elle. « Nous ne sommes pas sans savoir que ce secteur embauche beaucoup, c’est plus de 3.000 salariés aujourd’hui, dans la santé, les services à la personne, la petite enfance… Nous visons une montée en compétences qui soit structurée, afin de provoquer des créations d’emplois. »

Des associatifs et entrepreneurs de l’ESS très enthousiastes

Mélanie, une des participantes de la réunion pour le compte de l’APROSEP, s’est enthousiasmée des annonces faites par Uniformation et la CTG. « Cela va désormais fonctionner comme un guichet unique géré par Uniformation, et nous pourrons faire des demandes de prise en charge directement auprès de notre Opca de branche. »

En effet, ce changement devrait faciliter les démarches des acteurs de l’ESS. « Il fallait aller à la CTG et parfois patienter longtemps pour attendre une réponse si jamais il manquait un document… Nous allons désormais avoir un interlocuteur de proximité qui pourra nous répondre plus rapidement et mieux nous orienter vers les fonds adéquats. »

Un partenariat qui va également s’articuler sur la prise en charge de formations pour les tuteurs de jeunes en contrat d’apprentissage. Des contrats qui sont « trop peu utilisés en Guyane par rapport à leurs coûts » estime la spécialiste en ressources humaines. « Cela va permettre donc de développer l’offre de formation accessible à nos salariés, et développer le type de contrats que l’on propose. Nous aurons un peu moins de craintes à passer par un contrat d’apprentissage » poursuit-elle.

Au-delà des informations données sur le partenariat avec la CTG, cette réunion était également l’occasion pour Uniformation de réunir ses adhérents, et de soulever des questions d’actualité dans le domaine de la formation.

Uniformation compte proposer deux à trois réunions d’informations chaque trimestre sur l’ensemble du territoire, pour sensibiliser ses adhérents (et les acteurs de l’ESS en général) aux nouvelles possibilités qu’offre désormais la convention signée avec la CTG.

D'autres actualités sur le même thème : Uniformation, Uniformation Guyane

Haut de la page