icons / search Created with Sketch.
icons / close Created with Sketch.

Réparation de cycles, motocycles et motoculteurs de loisirs

Ajouter aux favoris

Autres appellations pour ce poste

Description

Le (la) mécanicien(ne) assure l'entretien courant, les révisions et les réparations de tous types de bicyclettes, cyclomoteurs, scooters, matériels de parcs et jardins. Il (elle) opère le plus souvent dans un atelier de réparation mécanique.
Selon l’importance de la structure, il (elle) peut être en relation avec les usagers pour les conseiller, vendre, louer, prêter des cycles, motocycles, etc.
Selon l’activité de l’employeur, il (elle) peut être spécialisé(e) sur la réparation de cycles ou motocycles.
 

Missions principales

•    Entretien courant des cycles et motocycles et assemblage des éléments : il (elle) réalise la maintenance préventive et/ou corrective, l’entretien courant et les révisions (contrôles des freins, remplacement des liquides, pression, réglage de la carburation, etc.), l’assemblage, la pose d’accessoires, et les réglages des cycles et motocycles neufs ou d’occasion.
•    Diagnostic des causes de pannes et détermination des modalités de réparation : il (elle) examine le cycle, motocycle ou motoculteur en vue de détecter la cause de la défaillance, il (elle) identifie l’intervention à réaliser à partir des dossiers techniques et évalue le temps nécessaire à l’intervention.
•    Réparation : il (elle) démonte et procède au remplacement des pièces défectueuses ou usagers. Une fois la pièce montée, il (elle) effectue des essais et des mises au point. Il (elle) manie un outillage, matériel  et techniques spécifiques (soudage, ajustage, etc.).
•    Préparation du véhicule avant livraison ou utilisation. 
•    Accueil, conseil et information des usagers/clients, dans le cadre de vente, location, prêt, etc.
En fonction de l’activité et de la taille des structures, il (elle) peut être en charge de la gestion et de la maintenance d’un parc de cycles ou motocycles.
 

Compétences

Vous maîtrisez certaines compétences nécessaires à ce métier. Elles apparaissent ci-dessous en jaune

Cliquez sur une compétence pour accéder aux métiers y correspondant.

Ces compétences sont identifiées à partir du référentiel de la fondation JAE.

Les savoir-faire

Assembler : Monter, ajuster des pièces ou des éléments, mélanger des produits... à partir de schémas, de consignes ou de recettes simples.

Comprendre des informations : Saisir le sens de consignes ou d'informations orales ou écrites simples.

Constater : A l’aide d’un examen rapide, établir l’état ou la conformité d’un objet, d’une situation…

Coordination motrice : Enchaîner rapidement des mouvements de façon précise et synchronisée.

Distinguer : Reconnaître les différents éléments qui composent un objet, un dossier… et savoir les assembler.

Endurance physique : Exercer une activité qui nécessite, dans la durée, de la résistance physique.

Equilibre : Garder son équilibre de façon prolongée et savoir le rétablir dans des situations difficiles ou imprévues.

Noter des informations : Mettre par écrit ou copier des renseignements, des consignes en suivant des instructions précises.

Utiliser les quatre opérations : Utiliser les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions.

Conduire des véhicules : Conduire un véhicule (voiture, bus, camion...), un engin agricole ou de travaux publics…

Mémoriser : Garder en mémoire des informations simples mais nombreuses : codes, noms, numéros, références…

Souplesse : Etre agile et capable de prendre des postures qui demandent une bonne élasticité et l’étirement des muscles.

Utiliser des logiciels : Utiliser des applications bureautiques ou industrielles : traitement de textes, tableur, base de données, gestionnaire de commandes, logiciel de dessin, de conception industrielle…

Conditions de travail

•    Il (elle) travaille généralement seul(e) ou au sein d’une petite équipe dans un atelier de réparation. Il suit les instructions d’un chef d’équipe ou chef d’atelier.
•    Il (elle) effectue en toute autonomie le diagnostic, la réparation et les réglages.
•    Il (elle) travaille le plus souvent debout, penché ou accroupi. 
•    Il (elle) ne doit pas présenter d’allergies aux graisses, lubrifiants et vapeurs d’essence.
 

Formations

Ci-dessous, les formations dispensées pour ce métier.

icons / plus Created with Sketch.
icons / moins Created with Sketch.

Branches professionnelles

Cliquez sur la branche professionnelle pour accéder à sa page de présentation.

Ateliers et Chantiers d’Insertion