Accueil > Actualités > Insertion : A la rencontre de CHANTIER école

Insertion : A la rencontre de CHANTIER école

Insertion POE Cpro

CHANTIER école a besoin de former ses salariés au numérique et la sécurité au travail. Grâce au Plan d’Investissement Compétences en faveur de l’insertion par l’activité économique (PIC IAE) c’est désormais possible en 2018 !

Quels sont les besoins en formation de CHANTIER école ?

Lors d‘un entretien auprès d’Alexandre Wolff, délégué national adjoint de CHANTIER école, Uniformation s’est penché sur cette structure de l’insertion, directement touchée par le nouveau financement de l’Etat. CHANTIER école, réseau des Entreprises Sociales Apprenantes, est né en 1995 de la volonté d’hommes et de femmes du secteur de l’IAE de se regrouper pour mutualiser leurs compétences et leurs méthodes autour de valeurs communes.

Nous lui avons alors demandé si sa structure avait des projets ou des besoins en formation :

« Pour le réseau, la formationc’est indéniable » nous explique A.E, « Il y a un gros travail à faire avec le PIC et le réseau de l’IAE. Aujourd’hui notre principale question est de trouver le bon niveau de financement. Comment avoir les moyens de nos ambitions ? Notre problématique aujourd’hui c’est que nos salariés ne restent pas trop longtemps au sein du réseau. Nous avons donc un besoin en formation très fort, qui tienne dans le temps, sur la longueur, notamment autour des savoirs de bases, comme être ponctuel, s’équiper correctement etc. Aujourd’hui nous avons beaucoup de besoins et peu de moyens. »

Pour CHANTIER école les besoins en formation sont divers, que ce soit du côté de la maitrise ou de l’approche du monde du numérique que de la santé et de la sécurité au travail. Il s’agit pour Alexandre Wolff, « de savoirs transversaux, utile pour un prochain métier ». CHANTIER école ne forme pas les salariés pour un métier en particulier mais tout simplement pour le monde professionnel. Alexandre Wolff ajoute : « C’est un apprentissage polyvalent ».

CHANTIER Ecole, qui sont-ils ?

Il s’agit d’une structure essentiellement associative, composée de quelques collectivités. Il y a près de 97% des structures qui portent des ateliers de chantier insertion. C’est également 700 adhérents pour un total de 30 000 salariés en parcours insertion, 5 600 salariés permanents et 1 200 Ateliers et Chantiers Insertion (ACI).

L’objectif des structures adhérentes est de ramener dans le monde du travail, les salariés éloignés du monde professionnel. Elles encadrent, forment et accompagnent les salariés dans l’ensemble des difficultés qu’ils côtoient quotidiennement.

CHANTIER école administre son propre organisme de formation, accompagnant autant politiquement le réseau sur des évolutions concernant la politique publique, que sur des outils de communication.
L’association CHANTIER école a pour but de développer la professionnalisation des acteurs, leur émancipation, la diffusion des bonnes pratiques au travail et d’accompagner la mise en œuvre des politiques publiques.

C’est aussi un réseau national d’entreprises sociales apprenantes mais aussi un mouvement citoyen, porteur d’un projet de transformation sociale et de solidarité sur les territoires.

D'autres actualités sur les mêmes thèmes : Branches, Uniformation,

Haut de la page