Accueil > Employeurs > Secteurs d'activités > Sécurité sociale

Régime général de Sécurité sociale

SECUSOCIALE

Le Régime général de Sécurité sociale

Le Régime général de Sécurité sociale se compose d’un ensemble d’institutions qui ont pour fonction de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiés de risques sociaux, quels que soient leur âge et leur niveau de ressources. Cinq branches autonomes ont été créées dès 1967: les branches Maladie (maladie, maternité, invalidité, décès), Accident du travail - maladie professionnelle (prévention des risques professionnels, dommages corporels liés au travail), Famille (prestations familiales dont la lutte contre la précarité et le handicap, accès au logement…), Recouvrement, Retraite (vieillesse et veuvage).

Ces branches sont répartis en quatre branches de législation:

  • la branche Maladie
  • la branche Famille
  • la branche Retraite
  • la branche Recouvrement

Le Régime général de Sécurité sociale en quelques chiffres

  • Près de 159 000 salariés répartis dans les quatre branches de législation et l'Interbranche: branche Maladie (60,1% des effectifs), Famille (21,5%), Retraite (8,7%), Recouvrement (9,2%) et Interbranche (0,5%)
  • Près de 384 organismes de Sécurité sociale (OSS), dont 100 Caf, 101 Cpam, 22 Urssaf, 16 Carssat, 1 CRAMIF
  • Près de 6 500 recrutements sur l'année 
  • Plus de 80 métiers différents 
  • L’âge moyen est de 45,5 ans 
  • L'ancienneté moyenne institutionnelle est de 19,6 ans
  • 77% des salariés sont des femmes

Le Régime général de Sécurité sociale concerne les travailleurs salariés. Il accompagne 78,8% de la population, soit 55 millions de personnes.

  • Remboursement des soins : Cpam (Caisses Primaires d’Assurance Maladie), CCSS (Caisse Commune de Sécurité Sociale), CGSS (Caisses Générales de Sécurité Sociale), CDD (Caisse de Sécurité Sociale), Carsat (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail) et Cram Île-de-France (Caisse Régionale d'Assurance Maladie)
  • Prestations familiales : Cnaf (Caisse Nationale des Allocations Familiales), Caf (Caisses d’Allocations Familiales). 
  • Pensions de retraites : Cnav 
  • Les cotisations et les contributios de sécurité sociale sont recouvrées par les Urssaf.

Des métiers divers et variés au service de la collectivité nationale dans de nombreux domaines

Travailler à la Sécurité sociale, c'est participer au quotidien à la solidarité nationale.

  • Des métiers liés à l'accès aux prestations et services adaptés aux différents interlocuteurs comme le gestionnaire conseil, gestionnaire du recouvrement, gestionnaire conseil retraite...
  • Des métiers spécifiques aux différentes branches, comme le médecin conseil, psychologue ou ceux favorisant le développement du lien social comme le chargé d’interventions sociales. 
  • Des métiers en développement comme le délégué de l'assurance maladie, le contrôleur du recouvrement,... 
  • Des métiers transverses comme dans toute entreprise : chargé de communication, manager.

Une carrière diversifiée

Le Régime général de Sécurité sociale est un employeur qui ouvre des perspectives de carrière, des opportunités multiples de formation et de mobilités professionnelles et géographiques.

Rejoindre nos organismes c’est rejoindre un employeur qui place au centre, la relation dans la durée, avec son personnel.

  • Chacun de nos organismes exerce une mission de service public mais avec des salariés de droit privé.
  • Travailler à la Sécurité sociale c’est intégrer un réseau national d’organismes  répartis sur tout le territoire français. L'occasion d’exercer son métier dans différentes villes, d'enrichir ses compétences et d'avoir la possibilité de changer de métier. 
  • Le Régime général de Sécurité sociale propose une politique de rémunération structurée et transparente. Elle repose sur un salaire fixe déterminé par le niveau de qualification, auquel s’ajoute une partie liée à l’expérience professionnelle et à l’accroissement des compétences. La rémunération est sur 14 mois. Elle est complétée par un dispositif d’intéressement et un régime de complémentaire santé obligatoire pris en charge à 50% par l'employeur.

Au total, les 384 organismes du Régime général de Sécurité Sociale sont répartis sur tout le territoire national (Métropole et DOM). La taille des organismes est variable, certains peuvent compter quelques dizaines de salariés, d’autres plusieurs milliers.

Les dates clés de la formation professionnelle

  • 2010 : protocole d’accord relatif à la formation tout au long de la vie professionnelle des personnels des organismes du Régime général de Sécurité sociale du 3 septembre 2010 au regard de la loi du 24 novembre 2009.
  • 2010 : agrément du protocole d’accord le 12 novembre 2010

Une politique de branche volontariste

La Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP), a pour finalité de favoriser le développement du dialogue social dans le champ de l’emploi et de la formation professionnelle, de valoriser, vis-à-vis de l’extérieur, le Régime de la Sécurité sociale en tant que branche professionnelle à part entière, et d’assurer la mission d’observation prospective des métiers et des qualifications.

Le protocole d’accord relatif à la formation tout au long de la vie professionnelle des personnels des organismes du Régime général de Sécurité sociale du 3 septembre 2010, agréé le 12 novembre 2010, a renforcé le rôle et les missions de la CPNEFP notamment dans les domaines suivants :

  • Approche globale de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) au sein du Régime général de Sécurité sociale.
  • Développement d’une démarche socialement responsable en cohérence avec l’accord du 26 janvier 2010 relatif à l’emploi des seniors et la gestion des secondes parties de carrière et celui portant sur les garanties conventionnelles apportées dans le cadre de l’évolution des réseaux.
  • Accroissement de la visibilité des parcours professionnels et des dispositifs d’accès à la formation (plan de formation, contrats et périodes de professionnalisation, CIF, VAE, bilan de compétences…).

La CPNEFP dispose d’une attribution générale de promotion de la formation professionnelle et définit notamment les priorités de financement annuelles mises en œuvre par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) au titre, d’une part, de la gestion des fonds mutualisés et, d’autre part, de la gestion des fonds dédiés à la professionnalisation dans les limites des règles fixées par l’OPCA. Uniformation a été désigné comme OPCA des personnels du Régime général de Sécurité sociale, à compter du 1er janvier 2012 par protocole d’accord unanimement signé par les organisations syndicales le 1er juin 2011.

L'observatoire 

Dates et chiffres clés

2006 : création de l’observatoire

Objectifs

Dans son rôle d'information et d'étude sur l'évolution de l'emploi, la CPNEFP a fixé quatre missions majeures :

  • Mission d'information et d'étude sur l'évolution de l'emploi dans la branche
  • Mission d'observation prospective des métiers et des qualifications au niveau national
  • Création de CQP

Etudes réalisées

  • Freins et conditions de réussite à la mobilité fonctionnelle et géographique interbranche, 2015
  • Etude sur les salariés en seconde partie de carrière, 2014

Haut de la page