icons / search Created with Sketch.
icons / close Created with Sketch.

Educateur(trice) jeunes enfants

Ajouter aux favoris

Autres appellations pour ce poste

Description

L’éducateur(trice) de jeunes enfants (EJE) est un « travailleur » social qualifié, chargé de l’éducation des enfants de 0 à 7 ans. Il/elle exerce à la fois une action sociale, éducative, préventive et de formation. Dans tous les lieux d’accueil du jeune enfant, cette action prend en compte les réalités sociales qui constituent son environnement et implique un travail d’équipe.

 

Missions principales

•    Accueillir les parents et les enfants
•    Organiser les activités d’éveil
•    Favoriser l’acquisition de l’autonomie et de la socialisation de l’enfant
•    Encadrer des groupes d’enfants
•    Animer et coordonner l’équipe
•    Contrôler les soins et l’hygiène de vie quotidienne des enfants
•    Assurer la gestion des ouvertures et fermetures de site
•    Assurer l’encadrement du travail de l’équipe éducative et mettre en pratique le projet pédagogique du lieu d’accueil de jeunes enfants
•    Accomplir certaines tâches administratives en lien avec son supérieur ou un membre du Bureau
 

Compétences

Vous maîtrisez certaines compétences nécessaires à ce métier. Elles apparaissent ci-dessous en jaune

Cliquez sur une compétence pour accéder aux métiers y correspondant.

Ces compétences sont identifiées à partir du référentiel de la fondation JAE.

Les savoir-faire

Créer une relation avec un individu : Créer une relation avec une personne pour comprendre ses besoins et agir en conséquence.

Créer une relation de confiance : Créer et maintenir avec une personne une relation suivie qui implique les émotions et l'affectivité de l'autre.

Expliquer oralement : Transmettre et échanger oralement des informations, des idées à travers des entretiens, des discussions….

Obtenir des renseignements : Trouver un renseignement simple à partir de dossiers, annuaires, plans, sites Internet… ou en interrogeant une personne.

Persuader : Convaincre les autres en trouvant les bons arguments.

Travailler en équipe : Exercer une activité qui implique la collaboration des membres d'une équipe pour atteindre un objectif commun.

Acquérir des connaissances : Apprendre ou mettre à jour ses connaissances dans un domaine particulier.

Comparer : Suivre un protocole défini à l'avance afin d'établir le bon fonctionnement ou la conformité d'un objet, d'une production, d'une situation… avec un résultat attendu.

Concilier : Proposer des solutions acceptables à des personnes en désaccord afin d'arriver à une entente.

Coordonner : Préparer et suivre la réalisation des différentes étapes d’un projet ou d’un travail en veillant au respect des moyens et délais prévus.

Expression corporelle : Créer ou interpréter des danses, des chorégraphies, des mimes, des numéros de cirque…

Expression musicale : Faire de la musique : jouer d’un instrument, chanter, composer…

Expression oratoire : S’exprimer par la parole de façon éloquente ou élégante, dans le but d’agir sur les opinions ou émotions des autres; lire ou déclamer un texte avec les bonnes intonations.

Expression plastique : Réaliser des compositions originales en utilisant les arts plastiques : dessin, photographie, audiovisuel, design, peinture, sculpture…

Planifier : Concevoir un plan détaillé qui prévoit les étapes, actions et moyens nécessaires pour atteindre un objectif dans un délai fixé.

Renseigner oralement : Donner oralement des renseignements, des informations simples et brèves.

Les savoir-être

Capacité à travailler en équipe Travailler et se coordonner avec les autres au sein de l'entreprise en confiance et en transparence pour réaliser les objectifs fixés.

Capacité à travailler sous pression, à gérer le stress Garder le contrôle de soi pour agir efficacement face à des situations irritantes, imprévues ou stressantes.

Capacité d'initiative, créativité Initier, imaginer des propositions nouvelles pour résoudre les problèmes identifiés ou améliorer une situation. Etre proactif.

Capacité d’adaptation S'adapter à des situations variées et à s'ajuster à des organisations, des collectifs de travail, des habitudes et des valeurs propres à l'entreprise.

Ecoute Ecouter activement, recevoir des informations et des messages. Faire preuve d'ouverture d'esprit.

Respect des règles Suivre avec exactitude les règles, les procédures, les instructions qui ont été fournies sans réaliser d'erreur, et à transmettre des informations avec exactitude.

Sens de l'organisation, priorisation des tâches Capacité à planifier, prioriser, anticiper des actions en tenant compte des moyens, des ressources, des objectifs et du calendrier pour les réaliser.

Sens de la relation client / usagers Savoir être à l'écoute des clients et des usagers. Leur apporter des explications claires. Mettre la satisfaction des clients au centre de vos préoccupations tout au long de vos échanges avec eux. Leur apporter une expérience client positive.

Sens des responsabilités, fiabilité Capacité à faire des choix pour agir, à prendre en charge son activité et à rendre compte, sans devoir être encadré(e) de façon continue.

Conditions de travail

75 % des EJE exercent dans les structures d’accueil de la petite enfance, les structures socio-éducatives, sanitaires ou de loisirs. Il s’agit essentiellement des crèches (collectives, familiales et parentales), des jardins d’enfants et des haltes-garderies.
L’EJE peut également intervenir auprès d’enfants malades, dans les hôpitaux, les maisons de cure ou de convalescence.
Il/elle peut travailler également dans des établissements et des services spécialisés qui accueillent des enfants souffrant de handicaps ou rencontrant des difficultés sociales : services sociaux de la protection maternelle et infantile, foyers de l’enfance, maisons maternelles, centres d’action médico-sociale précoce, instituts médico-éducatifs, centres médico-psychologiques, centres de déficients sensoriels...
L’EJE collabore harmonieusement avec d’autres professionnel(le)s. Il/elle fait partie d’une équipe pluridisciplinaire où interviennent directeur(trice) de crèche, auxiliaire de puériculture, éducateur(trice) spécialisé(e), psychologue et assistant(e) social(e).
Il/elle exerce sous la direction d’un(e) directeur(trice) mais peut être à la direction d’un organisme. Dans le cas où l’éducateur(trice) de jeunes enfants est directeur(trice) d’une structure petite enfance, il/elle doit avoir au moins 3 ans d’expérience et, au-delà de 30 enfants, un diplôme de niveau II.
 

Formations

Ci-dessous, les formations dispensées en alternance pour ce métier

icons / plus Created with Sketch.
icons / moins Created with Sketch.

Branches professionnelles

Cliquez sur la branche professionnelle pour accéder à sa page de présentation.

Acteurs du lien social & familial

Éclat / Animation

Fédération nationale des associations familles rurales (FNAR)

Mutualité

Régime général de la sécurité sociale

Tourisme social et familial