icons / search Created with Sketch.
icons / close Created with Sketch.

Guide accompagnateur environnement

Ajouter aux favoris

Autres appellations pour ce poste

Description

Le/la guide accompagnateur(trice) environnement travaille en contact avec la nature. Il/elle encadre et conduit des touristes en excursion pour leur faire découvrir tout type de paysage en leur proposant des activités variées (visites, randonnées).

Missions principales

•    Établir le programme d’animation
•    Conduire des groupes d’amateurs(trices)
•    Enseigner son savoir (Exemple : l’histoire d’un site)
•    Assurer la sécurité des groupes
•    Sensibiliser le public au respect de l’environnement
•    Valoriser le patrimoine
 

Compétences

Vous maîtrisez certaines compétences nécessaires à ce métier. Elles apparaissent ci-dessous en jaune

Cliquez sur une compétence pour accéder aux métiers y correspondant.

Ces compétences sont identifiées à partir du référentiel de la fondation JAE.

Les savoir-faire

Acquérir des connaissances : Apprendre ou mettre à jour ses connaissances dans un domaine particulier.

Classer : Trouver les liens entre différents éléments et les classer selon certains critères. L’analyse peut porter sur une situation, un comportement, un objet…

Comprendre des informations : Saisir le sens de consignes ou d'informations orales ou écrites simples.

Constater : A l’aide d’un examen rapide, établir l’état ou la conformité d’un objet, d’une situation…

Créer une relation avec un individu : Créer une relation avec une personne pour comprendre ses besoins et agir en conséquence.

Expliquer oralement : Transmettre et échanger oralement des informations, des idées à travers des entretiens, des discussions….

Mémoriser : Garder en mémoire des informations simples mais nombreuses : codes, noms, numéros, références…

Noter des informations : Mettre par écrit ou copier des renseignements, des consignes en suivant des instructions précises.

Obtenir des renseignements : Trouver un renseignement simple à partir de dossiers, annuaires, plans, sites Internet… ou en interrogeant une personne.

Travailler au contact du public : Exercer une activité qui implique des relations individuelles fréquentes, souvent de courte durée, avec de nombreuses personnes : clients, usagers, patients…

Utiliser les quatre opérations : Utiliser les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions.

Utiliser une langue étrangère : Parler ou lire une langue étrangère en utilisant un vocabulaire simple ou propre à un domaine professionnel.

Concilier : Proposer des solutions acceptables à des personnes en désaccord afin d'arriver à une entente.

Créer une relation avec un groupe : Animer ou faciliter des échanges au sein d’un groupe de personnes.

Défendre des idées : Soutenir des idées, des opinions ou des faits tout en écoutant et respectant les points de vue des autres.

Distinguer : Reconnaître les différents éléments qui composent un objet, un dossier… et savoir les assembler.

Endurance physique : Exercer une activité qui nécessite, dans la durée, de la résistance physique.

Enquêter : Chercher de l’information à partir d’entretiens, d’enquêtes ou de diverses sources documentaires (dossiers, base de données, Internet…).

Exposer oralement : Présenter oralement des idées, des connaissances devant un groupe en adaptant son discours à différents facteurs : public, durée, imprévus…

Faire des choix : Prendre des décisions quand les enjeux sont importants et les conséquences non définitives.

Informer par écrit : Ecrire des documents pour expliquer et transmettre des informations dans une forme déterminée : compte-rendu, contrat, rapport, courrier…

Lire des plans : Comprendre et utiliser des plans, des schémas… en 2 ou 3 dimensions.

Maîtriser une langue étrangère : S’exprimer couramment dans une langue étrangère à l’oral ou à l’écrit.

Renseigner oralement : Donner oralement des renseignements, des informations simples et brèves.

Conditions de travail

•    L’activité se réalise principalement dans les villages de vacances, les clubs de vacances, les hôtels mais aussi les réserves et parcs naturels. 
•    Le/la professionnel(le) doit faire preuve de polyvalence et être capable d’exercer son activité dans différents milieux naturels (à la mer, à la campagne, à la montagne…) tous en plein air.
•    Principalement saisonnier, son métier s’exerce parallèlement à celui des animateurs(trices) de la structure de vacances dans laquelle il/elle travaille.
 

Branches professionnelles

Cliquez sur la branche professionnelle pour accéder à sa page de présentation.

Tourisme social et familial