icons / search Created with Sketch.
icons / close Created with Sketch.

Animateur(trice) périscolaire

Ajouter aux favoris

Autres appellations pour ce poste

Description

L’animateur(trice) périscolaire met en oeuvre des animations (activités ludiques, artistiques, manuelles, éducatives et collectives) et des démarches pédagogiques adaptées au cadre de l’accueil périscolaire (temps court avant et après l’école), aux espaces disponibles et au rythme des enfants.
Il/elle travaille avec deux acteurs éducatifs privilégiés : les parents et les enseignants.
 

Missions principales

•    Accueillir les enfants et les familles
•    Encadrer par l’animation un groupe d’enfants
•    Assurer le développement physique, psychologique et affectif de l’enfant
•    Animer, construire et maintenir la dynamique de groupe
•    Planifier, organiser et évaluer les projets d’activités socio-éducatives
•    Appliquer et contrôler les règles de sécurité dans les activités
•    Assurer l’organisation pratique matérielle de la prestation
•    Maîtriser les méthodes et les outils pédagogiques d’animation
•    Participer à des actions de formation
 

Compétences

Vous maîtrisez certaines compétences nécessaires à ce métier. Elles apparaissent ci-dessous en jaune

Cliquez sur une compétence pour accéder aux métiers y correspondant.

Ces compétences sont identifiées à partir du référentiel de la fondation JAE.

Conditions de travail

L’animateur(trice) périscolaire est un(e) salarié(e) à temps partiel travaillant le plus souvent 15 à 20 heures par « semaine scolaire » avant et après la classe, parfois pendant la pause méridienne. Il/elle peut également exercer pendant les « petites » vacances scolaires.
Il/elle intervient en direction d’un public unique : les 3-12 ans dans des espaces temps proches de l’école, le matin, le soir, pendant la pause méridienne et peut intervenir en sus des temps périscolaires auprès d’autres publics : les adolescents.
L’animateur(trice) périscolaire exerce ses fonctions sous la responsabilité du responsable administratif de la structure qui l’emploie.
Il/elle organise son programme de travail en concertation et sous le contrôle direct d’un(e) responsable d’équipe d’animation.
Ce/cette professionnel(le) dispose de l’autonomie nécessaire pour mener les actions en relation directe et en face à face avec le public concerné.
L’animateur(trice) est impliqué(e) dans la conception des actions, mais sa responsabilité est limitée par le fait que l’encadrement est assez présent.
Il/elle veille à la sécurité des biens et des personnes dans le cadre des actions dont il/elle a la charge.
 

Formations

Ci-dessous, les formations dispensées en alternance pour ce métier

icons / plus Created with Sketch.
icons / moins Created with Sketch.

CAP, BEP (niveau 3 / V)

Bac pro et équivalents (niveau 4 / IV)

Bac+2 (niveau 5 / III)

Bac+3 / Bac+4 (niveau 6 / II)

Branches professionnelles

Cliquez sur la branche professionnelle pour accéder à sa page de présentation.

Éclat / Animation

Fédération nationale des associations familles rurales (FNAR)

icons / boite a outils Created with Sketch.